Évaluation du programme – Résidence Robert

Quoi ?

Évaluation du programme – Résidence Robert

Publié le Vendredi, 1 novembre, 2013
Auteur : CRDITEDME

Childs hand drawing on a blackboardLe programme de la résidence Robert, une résidence spécialisée du CRDITEDME, a été implanté en 2010.

Il s’agit d’un programme d’adaptation et de réadaptation en contexte d’intégration résidentielle basé sur une intervention spécialisée, intensive et temporaire destinée aux enfants âgés de 6 à 13 ans ayant un trouble envahissant du développement.

Son évaluation s’est déroulée à l’hiver 2012 et elle visait une collecte de données à plusieurs niveaux afin de permettre un portrait le plus objectif possible des impacts de ce programme.

Le présent résumé expose les principaux résultats de l’analyse des données recueillies. Tout d’abord, les constats globaux seront présentés et ensuite les résultats détaillés seront divisés selon les sections suivantes : les données objectives et quantitatives recueillies tout au long de l’année d’implantation, les résultats des questionnaires aux proches et aux partenaires du milieu scolaire, les évaluations des dossiers et les résultats du groupe de discussion. Enfin, des recommandations en vue de l’amélioration du programme ou de son implantation seront émises en lien avec l’analyse des résultats.

L’évaluation de la résidence Robert nous démontre que le programme est implanté en grande partie tel que planifié. Il y a certains éléments qui ne sont pas tout à fait conformes, et ce, pour plusieurs raisons. Un changement de pratiquement tout le personnel de l’équipe clinique et de l’équipe de soutien spécialisé a eu lieu durant la première année d’implantation. Aussi, des contingences en lien avec les places disponibles dans le secteur résidentiel a fait en sorte qu’un sixième enfant a eu à être hébergé. Les recommandations peuvent en grande partie être mise en place, assez facilement, et permettre d’ajuster l’implantation du programme en ayant un impact sur la qualité des interventions.

Comme mentionné plus haut, les indicateurs pour l’évaluation plus quantitative de l’évaluation n’étaient pas tous faciles à colliger. Il y a aussi des éléments qui n’ont pas du tout fait partie de l’évaluation qui devraient être mesurés lors de la prochaine évaluation.

En effet, l’équipe a fait mention d’une bonne utilisation par les intervenants d’une méthode inspirée et adaptée de l’approche TEACCH. Par exemple, chaque enfant a une structure visuelle adaptée à ses forces (horaire, structure de tâche, routine de travail). L’évaluation de l’approche multimodale a été faite, mais pas celle de l’utilisation de cette méthode inspirée de l’approche TEACCH, ce qui serait pertinent d’ajouter.

Enfin, en raison du manque de données quantitatives, l’équipe chargée d’évaluer le programme n’a pu se prononcer sur l’efficacité du programme.

Pour en savoir plus sur le programme de la résidence Robert, consultez la fiche-résumé.