Quoi ?

Recherche Maison Lily Butters: évaluation de l’implantation de la résidence spécialisée

Maison Lily-Butters

Objectifs et composantes

Publié le

Mise a jour le 20 mars 2014

Auteur : CRDITEDME

La Maison Lily-Butters (MLB) vise la réorientation des usagers vers les milieux les plus appropriés à leur niveau optimal de fonctionnement après avoir :

  1. documenté et validé les hypothèses cliniques expliquant l’apparition et le maintien des troubles graves du comportement (TGC);
  2. identifié et expérimenté les interventions appropriées à appliquer;
  3. effectué le transfert d’expertise permettant au nouveau milieu d’intervenir efficacement.

Le Programme de la Maison Lily-Butters offrant des services d’évaluation et de
stabilisation en milieu résidentiel spécialisé (CRDI Montérégie-Est, 2009) s’appuie sur les
meilleures pratiques et s’inspire du guide de pratique conçu pour cette clientèle de la Fédération québécoise des CRDITED en 2009.

Ce programme prévoit que pour intervenir de façon efficace auprès de l’usager présentant des TGC, les trois composantes suivantes doivent être considérées : 1) un milieu physique adapté; 2) une formation des intervenants leur permettant de développer une expertise de pointe basée sur des standards de pratique reconnus; 3) des approches spécialisées en TGC, et plus particulièrement l’approche multimodale. L’équipe de recherche a retenu ces trois composantes pour l’analyse de l’implantation du projet.

Elles sont ici identifiées comme :

  1. l’aménagement physique;
  2. la structure organisationnelle;
  3. le processus clinique.

L’hypothèse avancée est que la mise en place de ces trois composantes facilitera la stabilisation des usagers présentant des TGC et leur transfert dans un milieu le moins contraignant possible.

La programmation de la MLB définit l’usager cible de la résidence par la présence d’une
DI ou d’un TED, l’un ou l’autre accompagné d’un TGC. Le critère du TGC réfère à la définition de Tassé et al. (2010) : « Un trouble est jugé grave s’il met en danger, réellement ou potentiellement, l’intégrité physique ou psychologique de la personne, d’autrui ou de
l’environnement ou s’il compromet sa liberté, son intégration ou ses liens sociaux » (p. 68).
Des modèles théoriques regroupés dans la section Détermination de la logique d’action
orientent l’intervention clinique. Ces modèles sont : l’approche communautaire, l’approche
positive et personnalisée, le processus de production du handicap, l’approche multimodale et le SE-DAC (pour les personnes présentant un TED).

L’aménagement physique

L’aménagement physique de la MLB a été planifié spécifiquement en fonction des
besoins et des caractéristiques d’usagers présentant des TGC. La conception architecturale, le choix des matériaux et le mobilier ont été prévus de façon à assurer le bien-être et la sécurité des usagers et du personnel.

La structure organisationnelle

La structure organisationnelle touche les ressources humaines qui composent l’équipe de
la MLB, ses modalités de fonctionnement et la formation du personnel. La programmation de la MLB précise la composition de cette équipe (chef de service, professionnels et intervenants directs) et définit leurs fonctions respectives. Des rencontres cliniques de cette équipe sont prévues en fonction des besoins de chaque usager. La programmation de la MLB prévoit aussi une formation spécifique pour tout le personnel de la MLB afin d’approfondir son expertise et atteindre les objectifs de la ressource. Cette formation couvre, entre autres, l’approche multimodale, le processus clinique, les techniques d’intervention psychologique et physique (TIPP) et le SE-DAC (soutien environnemental – disponibilité optimale, apprentissage, communication sociale).

Le processus clinique

La programmation spécifie également les types d’évaluations et d’interventions à
privilégier dans le cadre des services offerts à la MLB. Lors de la demande de services, le dossier soumis doit contenir certains documents spécifiques afin que les professionnels et les intervenants puissent prendre connaissance de la situation de l’usager. La programmation prévoit aussi que dès l’arrivée de l’usager à la MLB, un plan d’intervention sommaire soit réalisé conjointement avec l’éducateur de référence du territoire de provenance. Un plan d’action multimodale en TGC est ensuite élaboré pour chacun des usagers séjournant à la MLB, plan accompagné d’un ensemble d’activités, de démarches et d’outils.

Objectifs et composantes

Mots-clés

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>