Quoi ?

Recherche Maison Lily Butters: évaluation de l’implantation de la résidence spécialisée

Méthode d’évaluation de l’implantation

Publié le

Mise a jour le 20 mars 2014

Auteur : CRDITEDME

Les informations pour évaluer l’implantation de la MLB proviennent de deux sources :

  1. de documentation et d’observations, soit des informations déjà existantes, des documents écrits, des données administratives et des observations sur le terrain des membres de l’équipe de recherche;
  2. d’entrevues, soit des données recueillies spécifiquement pour l’évaluation, soit les entrevues auprès d’informateurs clés.

Documentation et observations

Une première source de données est la programmation, soit le Programme de la Maison
Lily-Butters offrant des services d’évaluation et de stabilisation en milieu résidentiel spécialisé, adopté par le comité de direction en septembre 2009 (CRDI Montérégie-Est, 2009). Dans le but de procéder à l’évaluation de l’implantation de cette programmation, des données factuelles sont recueillies pour apprécier l’actualisation de ses différentes composantes. En ce qui concerne les données relatives aux usagers, celles-ci proviennent de diverses sources telles le dossier informatisé des usagers (SIPAD), le dossier papier des éducateurs, le dossier informatisé partagé par le personnel de la MLB et le dossier déposé aux archives du CRDI Montérégie-Est.

Le protocole prévoyait que les informations recherchées à propos du personnel,
principalement sur les périodes de travail à la MLB et sur les formations reçues, soient aussi recueillies à partir de données administratives, puisqu’elles sont enregistrées dans le SIPAD que l’on peut consulté. La cueillette de données repose donc sur l’obtention de la liste d’employés ayant travaillé à la MLB depuis son ouverture. Il s’agit ensuite de procéder à un dépouillement manuel pour chacun de ces employés, de façon à apparier les périodes où ils ont travaillé à la MLB et les informations recherchées (e.g. formations reçues, mouvements, accidents, congés de maladie). Plus de 200 personnes ont travaillé à la MLB, entre novembre 2008 et août 2010. Pour des raisons hors de notre contrôle, il n’a pas été possible de faire l’appariement entre les employés, leurs périodes de présence à la MLB et les indicateurs recherchés. Les informations sur la composante concernant la structure organisationnelle proviennent donc essentiellement des entrevues et des observations de l’équipe de recherche.

Entrevues

Des entrevues semi-structurées ont été effectuées auprès de 17 personnes concernées par
l’implantation et l’actualisation de la MLB. Les personnes rencontrées représentent trois
groupes :

  1. les intervenants directs, soit les éducateurs et assistants en réadaptation;
  2. les professionnels et les gestionnaires de premier niveau;
  3. les promoteurs à l’interne et à l’externe ayant participé à la conception du projet de la MLB.

Sept intervenants directs, six professionnels et gestionnaires et quatre promoteurs (deux de l’externe et deux de l’interne) ont été rencontrés.
Tous ces informateurs clés sont des témoins privilégiés à des titres divers de l’implantation de la MLB, même si certains n’y travaillent plus actuellement. Ils ont travaillé pour la MLB en moyenne 9,8 mois (de 4 mois à 18 mois).

Les thèmes abordés pendant l’entrevue sont les suivants: le rôle de la personne dans la
résidence, ses perceptions de l’aménagement physique, de la structure organisationnelle, du processus clinique, de la recherche et son bilan de l’implantation (incluant des recommandations d’amélioration). Les questions pour chacun des thèmes ont été adaptées en fonction du rôle de l’informateur dans l’implantation de la MLB. La formulation de certaines questions a pu être ajustée, alors que d’autres n’ont pas été abordées auprès de certains informateurs. Trois vagues d’entrevues ont été réalisées soit, successivement, auprès des intervenants directs, puis des professionnels et gestionnaires de premier niveau  et enfin des promoteurs. Certaines questions ont été ajoutées au canevas d’entrevue suite à l’analyse préliminaire des entrevues de la première vague, puis de la deuxième vague. Ces entrevues ont été réalisées entre janvier et juillet 2010 soit de 14 à 20 mois après l’ouverture de la MLB.

Le verbatim des entrevues a été transcrit par un assistant de recherche. Ce matériel a été
codé à l’aide d’une grille construite selon les mêmes thèmes que le schéma d’entrevue. Seul le matériel pertinent, en lien direct avec les thèmes du schéma d’entrevue, a été codé. Chaque vague d’entrevues a été codée séparément, de façon à préserver le point de vue particulier de chaque groupe d’acteurs. À l’intérieur d’une même vague d’entrevues, un souscorpus d’énoncés a été élaboré pour chaque question, à partir des codes attribués sur les entrevues originales. Ces énoncés ont ensuite fait l’objet d’une synthèse. Les corpus de chaque vague ont par la suite été fusionnés afin de permettre une analyse globale des données.

Méthode d’évaluation de l’implantation

Mots-clés

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>